jeudi 18 février 2010

Le Quai de Ouistreham : Florence Aubenas dans l'univers des femmes touchées par la précarité

Quand Florence aubenas se met dans la peau d'une femme de ménage : " le quai de Ouistreham "

Florence Aubenas était interviewée ce 18 février 2010 par Nicolas Poincaré dans " Les choix de France Info " à l'occasion de la parution de son livre : les quais de Ouistreham

La journaliste a pris un congé sans solde avant de se plonger, méconnaissable, dans l'univers de ces français et surtout ces françaises touchées par la précarité. 

Jusqu'à ce témoignage, on pouvait tout juste soupçonner ce monde là., tout juste faire sembler de l'ignorer. Désormais, on ne pourra plus passer à côté de ces personnes pour lesquelles "  L’heure de travail dure une seconde et une éternité "

L'univers de la précarité, c'est le monde des CDD, c'est jusqu'à 5 employeurs en une journée pour ne pas même réaliser 8 heures de travail quotidien, tant ces personnes alternent petits boulots avec parfois une heure de transport entre 2 missions. 

L'univers de la précarité, ce sont aussi des besoins car pour tenter de trouver et décrocher une mission de 2 heures, imaginez vous qu'il faut disposer d'internet, d'un téléphone portable pour être joint et d'un véhicule pour occuper un poste parfois distant de 30 kms de là dans des lieux qui ne sont pas desservis par les transports en commun. 

L'univers de la précarité, c'est aussi celui des femmes, celles auxquelles on confie le nettoyage des "sani" (entendez par là les toilettes) sur le Ferry de Ouistreham parce que "confier cette tâche à des hommes, la question ne se pose même pas". 


L'univers de la précarité, c'est enfin celui de la solidarité et celui de la dignité et ce n'est pas seulement pour terminer sur une note d'espoir que je concluerai sur ce point mais aussi pour rendre hommage au travail de journaliste de Florence Aubenas, à cette France d'en bas qui travaille et qui, comme le rappelle volontiers Florence Aubenas, ne se plaint pas, à ces femmes qui tous les jours se battent en silence pour tenter comme l'on dit de "joindre les deux bouts" et qui méritent bien qu'on leur dise : "chapeau bas".

Cette interview est disponible en vidéo :

Voici une introduction vidéo du livre " Les Quais de Ouistreham " :
Le livre de Florence Aubenas est paru aux éditions Stock. Il est disponible notamment sur le site de la FNAC ici. ou chez Amazon ici.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget
 
Copyright 2009 ensemble pour les droits des femmes. Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates. WP by Masterplan
Real Time Web Analytics