vendredi 19 février 2010

Vertes de rage, elles écrivent une lettre ouverte à Elisabeth Badinter

Vertes de rage, elles adressent une lettre ouverte à Elisabeth Badinter.

Il y a quelques jours déjà, une chercheuse américaine, Sarah Blaffer Hrdy, anthropologue et membre de l'Académie des sciences américaine, s'opposait à Elisabeth Badinter en considérant que réfuter l'existence d'un instinct maternel ne tenait pas la route scientifiquement . Désormais, ce sont les écologistes qui s'en mêlent.
Avant propos : petit retour sur les raisons de cette colère pour le cas où :) Elisabeth Badinter a récemment publié un essai intitulé " Le conflit – La femme et la mère " dans lequel elle fustige l’allaitement, les couches jetables ou encore la pilule. Elle dénonce en particulier une écologie radicale excessive considérant notamment que les nouvelles femmes écolos seraient tétanisée par les avancées de la Recherche agissant pour le bien du féminisme et abuseraient du principe de précaution.

Il n'en fallait pas moins pour que 7 femmes féministes et écologistes se sentent " vertes de rage " et s'insurgent contre la prétendue " sanctification de la mère " et l'argument selon lequel l'écologie radicale constituerait " un danger pour les droits des femmes " comme l'avance Elisabeth Badinter.



Ces 7 féministes écologistes, tour à tour, rédactrice en chef, journalistes, conseillère information responsable, ou fondatrices de médias écologiques, ont donc décidé de prendre la plume pour écrire à Madame Badinter une lettre ouverte publiée sur Femininbio.

En substance, elles estiment que " Considérer que l’écologie, au nom d’un certain naturalisme, renvoie les femmes à la maison et les conduit à déserter la sphère sociale et professionnelle relève de la grossière caricature, voire d'une malhonnêteté intellectuelle reposant sur une méconnaissance manifeste des valeurs philosophiques de l'écologie et de ses acteurs dans le monde contemporain." Vous pouvez découvrir les arguments des " vertes de rage " ici.
Et vous plutôt pro Badinter ou plutôt verte de rage ?

Mise à jour : voir ce qu'elles en pensent chez :


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget
 
Copyright 2009 ensemble pour les droits des femmes. Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates. WP by Masterplan
Real Time Web Analytics