mercredi 29 septembre 2010

Soirée Thema sur les violences machistes sur ARTE le 29 septembre

Soirée THEMA sur les violences machistes le 29 septembre A l'occasion de la reprogrammation du documentaire " La cité du Mâle " sur ARTE ce 29 septembre, Daniel Leconte invite sur son plateau à 22h55 : Malika Sorel, auteure du Puzzle de l'intégration et membre du Haut Conseil à l'intégration, et Serap Cileli, auteure de " Nous sommes vos filles, pas votre honneur " et fondatrice d'une association pour les droits de l'homme et l'intégration en Allemagne, à débattre du sujet des violences machistes.
Retrouvez également le dossier consacré par la chaîne sur les violences machistes dans le THEMA dédié : Femmes, pourquoi tant de haine?

La cité du Mâle : de retour sur Arte le 29 septembre

La Cité du Mâle : le retour. Mardi dernier, ARTE avait déprogrammé dans l'urgence le documentaire La cité du mâle. La chaîne le reprogrammera mercredi 29 septembre à 21h35, ainsi que l’ensemble de la THEMA Femmes, pourquoi tant de haine ?
Merci à Emelire, du blog " Le féminin l'emporte " pour l'information.
Avec ce documentaire, la chaîne revient sur les événements de Vitry qui avaient coûté la vie à Sohane, assassinée dans un local à poubelles, et braque ses projecteurs sur les agressions machistes dans les cités.
" Présentation du film : 2004, à Marseille : Ghofrane, 23 ans, est lapidée. 2005, à Neuilly-sur-Marne : Chahrazad, brûlée à 60 % par son ex-petit ami, est maintenue plus de six semaines dans un coma artificiel. 2009, Oullins, dans la banlieue de Lyon : Fatima, 22 ans, est étranglée par son frère… La jeune femme s’était fiancée et avait trouvé un emploi. Chaque jour, les services de police enregistrent plus d’une vingtaine de plaintes pour des actes de délinquance similaires… Cathy Sanchez s’est immergée plusieurs semaines à Vitry, là où, en 2002, Sohane, 17 ans, est morte brûlée vive dans un local à poubelles… La réalisatrice, qui s’était mobilisée à l’époque, veut comprendre comment les choses ont évolué. Pourquoi les violences faites aux femmes sont-elles trop souvent ignorées ou minimisées ? À travers les scènes de la vie quotidienne, les dits et les non-dits, se dégagent les valeurs autour desquelles se construit une certaine identité masculine et le constat d’une situation qui ne cesse de se dégrader.
Plus d'infos :  http://www.arte.tv/fr/3388108.html

mardi 20 avril 2010

" Femmes, après coup" jusqu'au 24 avril 2010 à l'Hôtel de Ville de Paris

FEMMES, APRES COUP ... Contre toutes les violences, dire et reconstruire : une installation photographie et sonore de Lâm Duc Hiên du 8 au 24 avril 2010 à l'Hôtel de Ville de Paris

L'ambition de Médecins du Monde était, en commandant cette exposition, de " sortir de l'abstraction les violences faites aux femmes, sous toutes leurs formes " (Les nouvelles News). Pour y parvenir, le photographe Lâm Duc Hiên s'est armé de son objectif et a suivi les équipes de Médecins du Monde dans 7 pays sur 4 continents ( Guatemala, Haïti, Moldavie, Nicaragua, Pakistan, RDC (Goma et Kinshasa) et France ) pendant plusieurs semaines.

Jusqu'au 24 avril 2010, l'Hôtel de ville de Paris sera le théâtre de la restitution de ce reportage photographique et sonore pour ne pas oublier que :
  • 1 femme sur 3 dans le monde a été victime d'une violence
  • 1 femme sur 5 dans le monde sera victime de viol ou d'une tentative de viol dans sa vie.
  • 5000, c'est le nombre de crimes d'honneur par an
  • Une étude menée par l'OMS auprès de 24 000 femmes révèle que la violence conjugale touche 15% à 70% des femmes selon les sites.
  • Parmi les femmes en âge de procréer, la violence constitue dans le monde une cause de décès aussi fréquente que le cancer.
  • Selon Amnesty, en 2008 en France, 156 femme sont décédées victimes de leur compagnon ou ex-compagnon, soit 1 décès tous les 2,5 jours.
  • 1/3 des grossesses sont non planifiées.
  • 89 pays dans le monde disposent d'une législation sur la violence domestique et de plus en plus se dotent de plans nationaux d'actions pour lutter contre ce fléau.
Plus d'infos : Femmes après coup

    samedi 17 avril 2010

    "Dignité, Egalite, Respect : Parlons en " à Pars-les-Romilly (Aube) le 17 avril 2010

    La Mairie de Pars les Romilly organise une journée consacrée sur la thématique : « Dignité, Egalité, Respect : Parlons en » le samedi 17 avril 2010 à la salle des fêtes de Pars les Romilly (Aube)

    La journée se déroulera en deux temps :
    • Spectacle par l'humoriste Esta WEBSTER à 15h30 ;
    • Débat sur les violences conjugales à 19h30 avec en première partie la diffusion du film « Ne dis rien » d'Iciar BOLLAIN avec Laia Marull et Luis Tosar
    NE DIS RIEN a connu un énorme succès en Espagne, avec les prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur au 51eme festival de San Sebastian sans compter six Goyas 2004 (l'équivalent des César en Espagne). Voici le synopsis du film : Une nuit d'hiver, Pilar quitte brutalement sa maison avec son fils Juan. Son compagnon, Antonio ne tarde pas à sortir à son tour, et entreprend de la rattraper. Elle est son "soleil", et il n'est pas prêt à faire une croix sur leur histoire…
    Credit photo : Comme au Cinema

    lundi 12 avril 2010

    Contraception : une publicité un peu trop décalée pour impliquer les garçons

    Contraception : une nouvelle campagne du Ministère de la Santé et de l’Inpes à destination des 13 - 19 ans. Lancée le 8 avril, elle vise a sensibiliser aussi bien les garçons que les filles sur les risques d'une grossesse non désirée. 

    Le recours à l'IVG s’élève à 6,3 % chez les 15-19 ans. Or, parmi les jeunes filles qui y ont eu recours en 2007, 30 % déclaraient ne pas avoir utilisé de contraception dans le mois de survenue de la grossesse. Le Ministère de la Santé et l'INPES ont mis en ligne le site " trop tôt pour avoir un bébé " pour informer sur les différents moyens de prévenir une grossesse et les moyens pour impliquer les garçons

    Destiné aux plus jeunes, le site très convivial pourra servir d'outil d'information à une tranche d'âge plus étendue. Le site renvoie, par ailleurs, sur un mini-site diffusant des vidéos décalées mettant en scène des garçons dans des situations tres ciblées dans l'imaginaire collectif comme impliquant seulement des femmes : oubli de pilule, retard des règles, test de grossesse. 

    Si l'intention est louable, il est quand même permis de rester perplexe sur le fait que les garçons se sentent responsabilisés par la question de la contraception et si, dans le feu de l'action, toutes les bonnes intentions ne volent pas en eclat. 

    Avant de prôner un message, il faudrait également que les concepteurs du site soient eux-mêmes convaincus. Or, les commentaires sous certaines images laissent quand même songeurs : " La contraception, ça fait partie de la vie d'une femme ". Sic ! 

    Quant à certaines vidéos, elles frisent le ridicule. Le commentaire sous une vidéo souligne ainsi le côté absurde de la mise en scène de jeunes hommes enceintes. En définitive, on peut se demander si ces vidéos ne sont pas plus destinées à rappeler aux filles qu'en cas d'oubli de contraception, elles seront seules face à la situation.

    lundi 8 mars 2010

    Comment célébrer le 8 mars 2010 dans les régions de France ?

    8 mars 2010 : les événements à ne pas manquer sur Paris et l'Ile-de-France

    jeudi 4 mars 2010

    8 mars : le Point sur les Rassemblements en France pour la Journée Internationale des Droits des Femmes

    8 mars, Journée internationale des Droits des Femmes : Pourquoi se mobiliser ?

    A la lecture de cette video et à la lumière de l'actualité récente, chacun comprendra qu'avant d'obtenir de nouveaux droits, il faut aussi et encore avant tout se mobiliser pour que les Lois qui existent soient appliquées !


    8 mars manifestation pour l'égalité femme-homme
    envoyé par fatem_83. - L'actualité du moment en vidéo.

    Nous devons cette vidéo au Mouvement " Osez le feminisme " qui a recensé également tous les événements prévus pour cette journée du 8 MARS 2010 (manifs, débats, projections...)

    • A Paris, RDV lundi 8 mars à 18h30 à Nation : Manifestation nationale à l’appel du Collectif National pour les Droits des Femmes et de la Marche Mondiale des Femmes 2010. Retrouvez cet événement sur Facebook en cliquant ici.
    • A Toulouse, RDV samedi 6 mars, à 16h, Place du Capitole : Manifestation unitaire à l’appel des organisations féministes de Toulouse. Retrouvez cet événement sur Facebook en cliquant ici.
    • A Tours, RDV lundi 8 mars à 17h, place Jean Jaurès
    • A Marseille, RDV lundi 8 mars à 18h, Haut de la Cannebierre pour une manifestation dans la rue, de la Canebière jusqu'au Vieux Port
    • A Grenoble, RDV samedi 6 mars de 14h à 17h, place Grenette
    LES TABLES RONDES / LES DEBATS
    • 5 heures de solidarité avec les luttes des femmes des milieux populaires, samedi 6 mars, de 17h à 22h, Salle Olympe de Gouges, 15 rue Merlin 75011 Paris, M° Voltaire ou Père-Lachaise
    • Le féminisme en Allemagne, samedi 6 mars, de 16h à 18h, à la Maison des Femmes de Montreuil, 28 rue de l ’Église
    • Au Conseil régional d’Île de France : " les femmes construisent la Région..." , lundi 8 mars de 9h à 17h30, 57, rue de Babylone, 75007 Paris, métro St François-Xavier.
    • Combats d’hier et d’aujourd’hui : les enjeux du féminisme au XXIème siècle, mardi 9 mars de 16h à 18h à l'Hôtel de Ville de Paris.
    • Le féminisme est-il ringard ? , mardi 9 mars, à 21h, à Ramonville (31), Les Marins d’eau douce, Parc technologique du canal.
    • Débat autour de la prostitution, Jeudi 11 mars, à 19h - Entrée libre - Mairie du 2e - 8 rue de la banque, métro Bourse.
    • Mouvements de presse, samedi 13 mars, de 16h à 18h, à la Maison des Femmes de Montreuil, 28 rue de l ’Église
    • Projection du film « Lettre à ma sœur », samedi 13 mars à 14h30 dans la salle de l'ACV (association du centre ville) à Evry, traverse Paul Sabatier
    LES PROJECTIONS DE FILM
    • A Paris, Festival « Je suis une femme, pourquoi pas vous ? », du 11 au 14 mars, au forum des images
    • A Rouen, "Debout ! une histoire du mouvement des femmes de 1970 à 1980" de Carole Roussopoulos, dimanche 7 mars à 16h30, au cinéma Le Melville à Rouen (76)
    • A Toulouse, "Debout ! une histoire du mouvement des femmes de 1970 à 1980 de Carole Roussopoulos, lundi 8 mars à 20h30, au cinéma Utopia.
    • A Villepinte, "Debout ! une histoire du mouvement des femmes de 1970 à 1980 de Carole Roussopoulos, mardi 9 mars 2010 à 17h30 à la médiathèque.
    LES AUTRES ACTIONS
    • Inauguration de l’exposition « Femmes en Marche en 2010 », le dimanche 7 mars à 11h30 au Parc de la Hotoie à Amiens.
    • Journée de grève du service des Droits des Femmes et de l'Egalité, lundi 8 mars 2010
    • Journée festive rue Riquet, lundi 8 mars, Espace Riquet, 53 rue Riquet, de 14h à 18h.
    • Fête citoyenne à Sarcelles, le samedi 20 mars, de 14h à 18h, au marché couvert de Sarcelles, 1ère charpente, avenue Joliot Curie.

    vendredi 19 février 2010

    Vertes de rage, elles écrivent une lettre ouverte à Elisabeth Badinter

    Vertes de rage, elles adressent une lettre ouverte à Elisabeth Badinter.

    Il y a quelques jours déjà, une chercheuse américaine, Sarah Blaffer Hrdy, anthropologue et membre de l'Académie des sciences américaine, s'opposait à Elisabeth Badinter en considérant que réfuter l'existence d'un instinct maternel ne tenait pas la route scientifiquement . Désormais, ce sont les écologistes qui s'en mêlent.
    Avant propos : petit retour sur les raisons de cette colère pour le cas où :) Elisabeth Badinter a récemment publié un essai intitulé " Le conflit – La femme et la mère " dans lequel elle fustige l’allaitement, les couches jetables ou encore la pilule. Elle dénonce en particulier une écologie radicale excessive considérant notamment que les nouvelles femmes écolos seraient tétanisée par les avancées de la Recherche agissant pour le bien du féminisme et abuseraient du principe de précaution.

    Il n'en fallait pas moins pour que 7 femmes féministes et écologistes se sentent " vertes de rage " et s'insurgent contre la prétendue " sanctification de la mère " et l'argument selon lequel l'écologie radicale constituerait " un danger pour les droits des femmes " comme l'avance Elisabeth Badinter.

    jeudi 18 février 2010

    Le Quai de Ouistreham : Florence Aubenas dans l'univers des femmes touchées par la précarité

    Quand Florence aubenas se met dans la peau d'une femme de ménage : " le quai de Ouistreham "

    Florence Aubenas était interviewée ce 18 février 2010 par Nicolas Poincaré dans " Les choix de France Info " à l'occasion de la parution de son livre : les quais de Ouistreham

    La journaliste a pris un congé sans solde avant de se plonger, méconnaissable, dans l'univers de ces français et surtout ces françaises touchées par la précarité. 

    Jusqu'à ce témoignage, on pouvait tout juste soupçonner ce monde là., tout juste faire sembler de l'ignorer. Désormais, on ne pourra plus passer à côté de ces personnes pour lesquelles "  L’heure de travail dure une seconde et une éternité "

    L'univers de la précarité, c'est le monde des CDD, c'est jusqu'à 5 employeurs en une journée pour ne pas même réaliser 8 heures de travail quotidien, tant ces personnes alternent petits boulots avec parfois une heure de transport entre 2 missions. 

    L'univers de la précarité, ce sont aussi des besoins car pour tenter de trouver et décrocher une mission de 2 heures, imaginez vous qu'il faut disposer d'internet, d'un téléphone portable pour être joint et d'un véhicule pour occuper un poste parfois distant de 30 kms de là dans des lieux qui ne sont pas desservis par les transports en commun. 

    L'univers de la précarité, c'est aussi celui des femmes, celles auxquelles on confie le nettoyage des "sani" (entendez par là les toilettes) sur le Ferry de Ouistreham parce que "confier cette tâche à des hommes, la question ne se pose même pas". 

    mercredi 10 février 2010

    L'engagement des hommes pour l'égalite des sexes : Colloque international à Paris du 11 au 13 février 2010

    L'engagement des hommes pour l'égalité des sexes ( Men's commitment to sexual equality ) : Colloque international, organisé par l'Institut Emilie du Châtelet les 11, 12 et 13 février 2010, Paris, Muséum national d'Histoire naturelle.

    L'information nous est parvenue tardivement mais reste, néanmoins, intéressante en ce sens qu'elle met en lumière ces hommes qui ont prit fait et cause pour la reconnaissance des droits des femmes dès les années 1750.

    Même si nous ne doutons pas que la gente masculine compte parmi ses rangs des ardents défenseurs de la cause des femmes, il incitera peut-être les plus timorés à se révéler et les plus curieux à se procurer les actes du Colloque.
     "La difficulté à faire admettre l’égale valeur des deux sexes, comme leur droit égal à accéder aux mêmes richesses et aux mêmes pouvoirs – y compris dans les sociétés qui adhèrent officiellement à ces principes –, a longtemps conduit à s’intéresser, d’un côté, aux actions des femmes pour améliorer le rapport des forces en leur faveur, et, de l’autre, aux racines et aux manifestations de la misogynie masculine. Le présent colloque voudrait traiter le problème sous un autre angle, afin de mettre en évidence une réalité aussi incontestable que mal connue : l’action des hommes qui, aux côtés des femmes féministes ou de leur propre chef, ont agi publiquement en faveur de l’égalité des sexes."

    Une erreur est survenue dans ce gadget
     
    Copyright 2009 ensemble pour les droits des femmes. Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates. WP by Masterplan
    Real Time Web Analytics